J’ai posé mon sac chargé d’idées et d’envies à L’Echo pendant deux semaines. Retour sur les leçons tirées après neuf jours 100% data.

Tout d’abord, le data journalisme reste difficile à exercer en Belgique. Et pour cause, les données restent souvent compliquées à obtenir. Parfois pour de bonnes raisons, comme la protection de la vie privée. Parfois pour de moins bonnes raisons. « On ne sait pas vous les transmettre ». Mouais…

Continue reading